Les légendes

A LA DÉCOUVERTE DE...

La légende de la rivière La Vie

Quatre seigneurs des alentours avaient, autrefois, l'habitude de partir à la chasse. Un jour de garnde chaleur, ils étaient partis chasser. Assoiffés, ils se mirent alors à la recherche d'une fontaine ou d'un point d'eau, en vain.

Soudain, un de leurs chiens, Ronfleau, guidé par son instinct, fit une découverte fructueuse. Au milieu d'une prairie se trouvait un petit filet d'eau. C'était la source de la rivière la Vie. Tout le monde se désaltéra.

Selon la légende, l'un des seigneurs tout joyeux s'écria : "Cette eau nous a rendu la vie : baptisons-la du nom de Vie !". Cette appellation eut un grand succès et c'est pourquoi la Vie porte ce nom-là.

Source : "Conte et Légendes  - Vie et Boulogne" - Office du Tourisme Vie et Boulogne.

Notre-Dame de la Bonne Rencontre

Au Récrédy dans la commune de Saligny se trouvait la chapelle Notre-Dame de la Bonne Rencontre aussi appelée Notre-Dame des Récrédys. Cette chapelle serait l’oeuvre d’une femme qui aurait été séparée de son fils unique pendant un certain temps.
Il existe deux versions de cette histoire: son fils aurait été enlevé par une troupe de bohémiens où il serait parti à la guerre laissant sa mère sans nouvelle. Cette dernière, accablée par la chagrin, décida un jour de partir à la recherche de son fils. Elle prit la direction du Poiré-sur-Vie et là, elle rencontra un messager qui lui apprit une bonne nouvelle : elle allait très bientôt revoir son fils. Alors, subjuguée par le bonheur, elle se hâta et retrouva son fils au Récrédy. Elle fit alors la promesse de faire élever une chapelle à l'endroit où elle avait appris la bonne nouvelle (Notre-Dame de Bonnes-Nouvelles au Poiré-sur-Vie) et une autre là où elle avait retrouvé son fils : cet événement serait donc à l’origine de la chapelle Notre-Dame de la Bonne Rencontre à Saligny.

Le mystérieux souterrain de Saligny

Près du bourg de la commune de Saligny se trouvent les traces de ce que l’on pense être un souterrain-refuge.
Il existe des souterrains-refuges un peu partout en France et notamment dans l’Ouest. Les souterrains-refuges se caractérisent par une succession de petites salles reliées par des couloirs. Ils étaient généralement creusés dans un sol rocheux et servaient d’abris.
C’est notamment ce que l’on peut voir avec le souterrain de Saligny. Il n’y a pas encore eu de relevés précis d’effectués mais on sait déjà qu’il se situe dans une ligne rocheuse bordant le quartier de la Rochette. Il se compose d’un orifice horizontal qui donne sur une partie voutée. Un boyau se trouve dans la continuité de la partie voutée.
Les prochaines études nous permettront peut-être de découvrir des histoires de fées ou autres créatures légendaires attachées à ce souterrain à l’instar du souterrain de la Giraudelière des Lucs sur Boulogne?

 

Retrouvez d'autres légendes en cliquant   → ICI

 

We are Loving our All Customers

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit. Laudantium accusamus molestias veritatis iste ea! Maxime quasi dignissimos eum voluptates facere.

f3daafb67e23cea57ea386d56fcb17cezzzzzz